Yasmine Ammari, l’Algérienne à la voix puissante

Yasmine Ammari, l’Algérienne à la voix puissante

Yasmine Ammari, star en Algérie, est sortie de l’anonymat grâce à une demi-finale à The Voice France. Le début d’une carrière internationale pour cette Algérienne qui rêve de conquérir le monde avec sa voix ? Portrait.

Yasmine Ammari ne sera donc pas la première femme, ni la première étrangère, à gagner le télé-crochet français The Voice. Elle n’ira même pas en finale. Son aventure s’est arrêtée samedi 5 mai aux portes de la finale. Protégée du coach et chanteur Florent Pagny, n’a pas convaincu le public avec son interprétation de « Un historia de amor », de Luz Casal. Malgré ce départ prématuré, la jeune femme, native d’Oran, a marqué les esprits.

Une enfant de la télé

Anonyme en France, Yasmine Ammari est un visage et surtout une voix connus du public algérien. A 34 ans, cette Algérienne compte déjà plusieurs années de carrière dans la chanson. Fille du célèbre auteur-compositeur Bouzid Ammari, Yasmine baigne dans le monde de la musique, dès son jeune âge. On voit d’ailleurs le duo père-fille chanter en ensemble « Hamliyi » en 1991, lors d’une émission de variétés. C’est la première apparition télévisée de l’artiste en herbe. Elle n’a alors que 6 ans et charme déjà le public algérien par son timbre de voix. Elle enchaîne avec « Targhite », une chanson qui connaît un certain succès dans les années 1990.

Mais c’est grâce à une nouvelle collaboration avec son père qu’elle se fait vraiment remarquer du large public. Le duo de chanteurs, décidément inséparable, entremêle leur voix dans « Manahadjrouch Bladna ». Un titre qui évoque la décennie noire. Cette apparition signera la naissance d’une future star. A tout juste 12 ans, elle sort son premier album.

Une habituée des télé-crochets

Si sa carrière a démarré très tôt dans son pays natal, Yasmine Ammari a toujours voulu conquérir le monde avec sa voix. The Voice n’est ainsi pas sa première tentative. C’est dès l’adolescence qu’elle décide de mener de front ses deux carrières, en Algérie et à l’étranger. En 2000, Yasmine Ammari monte ainsi à Paris pour tenter sa chance à « Graine de stars », un programme diffusé sur M6, dédié à la découverte de jeunes talents. L’aventure ne sera pas concluante. Qu’à cela ne tienne, elle sort un nouveau titre en Algérie, l’année suivante : « Koulouna Djazairyine ». Le succès est au rendez-vous. La chanson, qui véhicule un message de patriotisme et d’union nationale, est plébiscitée par le public algérien.

La consécration

Après s’être éloignée quelques années de la scène, Yasmine Ammari retrouve son premier amour, la musique. Elle fait son grand retour sur la scène algérienne, en 2014. Cette année-là, elle sort l’album « Lyoum », avec lequel elle remporte le prix du meilleur album de l’année et le prix de la meilleure chanson aux « Algerian Music Awards ». L’année suivante, Yasmine Ammari a l’honneur d’être choisie pour représenter artistiquement la candidature d’Oran pour les Jeux Méditerranéens de 2021.

En 2016, Yasmine sort un quatrième album de variétés qui s’intitule « Baba ». La chanson éponyme « Baba » est un hommage à son père. Dans le clip vidéo qui accompagne la sortie du single, on retrouve un montage des souvenirs du duo complice depuis le début de sa carrière.

Adulée sur le web

Avec son style si particulier, Yasmine Ammari a tenté une nouvelle fois de transpercer les frontières. Direction Paris, et les auditions à l’aveugle de The Voice. Le public français découvre cette Algérienne aux belles boucles blondes qui tombent en cascade sur son petit écran, début mars.

Son timbre de voix, souvent comparé à celui de la super-star libano-colombienne Shakira ou encore de la défunte Dalida, fait mouche. Les quatre coaches, conquis, se retournent, elle choisit Florent Pagny, un chanteur à la voix puissante comme elle.Interrogée sur sa participation à l’émission, elle confie au Figaro :

The Voice est une façon de me faire connaître en France. Pourquoi pas élargir mon public afin qu’il découvre ma musique. J’ai plein de morceaux qui ne sont pas encore sortis.

Bien qu’elle ne continue pas son beau parcours dans l’émission, Yasmine Ammari a réalisé une belle prouesse : consolider sa popularité en Algérie et se faire connaître du public français. Sur le web, c’est la candidate qui fait le plus parler d’elle. Les vidéos de ses prestations sont d’ailleurs parmi les plus vues de cette saison de The Voice, avec une moyenne à plus de 400 000 vues.

Actrice

Saura-t-elle utiliser cette exposition médiatique en France pour lancer sa carrière internationale ? En attendant de connaître ses nouveaux projets, Yasmine Ammari trustera le petit écran… algérien. Musicienne et chanteuse, l’artiste joue aussi la comédie. Elle figure au casting de la saison 2 du feuilleton à succès El Khawa, diffusé durant le mois de Ramadan. Yasmine Ammari est décidément insatiable.

 

Lire aussi : 

Tanina Cheriet, dans les pas de son papa, Idir

Facebook Comments

Auteur

Sihem Benmalek
Sihem BenmalekÉtudiante à l'école supérieure de journalisme, de nature curieuse je suis une personne éclectique, passionnée de culture et de photographie, et par-dessus tout une éternelle voyageuse dans ma propre ville, Alger !

You May Also Like

Leave a Reply

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer