Ces Saoudiennes disent non à la tutelle des hommes

Ces Saoudiennes disent non à la tutelle des hommes

Certaines Saoudiennes tentent de se rebeller sur les réseaux sociaux contre le système patriarcal qui les prive de libertés.

A défaut de pouvoir manifester dans les rues et crier leur raz-le-bol, des Saoudiennes investissent l’espace virtuel pour dénoncer le système oppressant dont elles sont victimes. Leur campagne d’émancipation a fait une timide percée sur les réseaux sociaux cet été et se poursuit en cette rentrée scolaire.

#StopEnslavingSaudiWomen

C’est le hashtag – ou mot clef – que ces femmes utilisent pour réclamer plus de droits et de libertés. Comprendre, “arrêter d’asservir les femmes saoudiennes”. Ces militantes féministes 2.0 postent des dessins ou avec des affiches dans les mains. Mais toujours de manière anonyme. Leurs slogans sont le plus souvent rédigés en anglais, peut-être pour mieux alerter l’opinion publique internationale.

Mineurs

Il faut dire que la situation des femmes saoudiennes est des plus préoccupantes. Le moindre aspect de leur vie quotidienne dépend d’une tutelle masculine – qu’il s’agisse de leur père, leur mari, leur frère, leur fils et même leur petit-fils ! Pour faire court, les Saoudiennes n’ont pas le droit de voyager à l’étranger, de se marier, de travailler, d’être hospitalisée sans la permission de leur tuteur. Elles sont donc condamnées à être des mineurs à vie, leur corps ne leur appartient pas.

Facebook Comments

You May Also Like

Leave a Reply

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer