Pourquoi Miss Algérie 2019 dérange

Pourquoi Miss Algérie 2019 dérange

Depuis son élection, Miss Algérie 2019, Khadidja Benhamou, reçoit autant si ce n’est plus de critiques que de soutiens. Que révèle cette polémique sur la société algérienne ? 

Comme beaucoup d’Algériennes, Asmaâ Bouzid, étudiante en anglais, a été scandalisée par le comportement de milliers d’Algériens, notamment sur les réseaux sociaux, vis-à-vis de Miss Algérie 2019. Elle a voulu réagir et apporter son soutien à Khadidja Benhamou. Nous publions ici sa tribune :

Samedi 5 Janvier, Khadidja Benhamou est Miss Algérie 2019. Cette dernière est originaire du sud d’Algérie, plus spécifiquement de la wilaya d’Adrar. Son joli sourire dégageant des ondes d’énergie positive aurait pu être tout ce dont l’Algérie a besoin en ce moment. Mais Khadidja Benhamou est loin de faire l’unanimité.

J’ai été déçue mais pas tout à fait surprise en voyant les commentaires négatifs et insultants sur les réseaux sociaux contre cette jeune femme. En cause notamment la couleur de la peau de Khadidja Benhamou, jugée trop foncée pour représenter la beauté algérienne. Sur les réseaux sociaux, les commentaires racistes et insultants ont rapidement déversé leur haine : « Kahloucha ! », « tu es moche comme un singe ! »…

Complexe africain

Sa couleur de peau et ses cheveux crépus ne semblent pas plaire à ceux qui restent coincés dans leur complexe africain.

Pendant plusieurs jours, Miss Algérie 2019 a été cruellement attaquée par un grand nombre de jeunes Algériens, des hommes comme des femmes. Pour ceux-là, Khadidja Benhamou ne remplit pas les critères pour devenir notre ambassadrice beauté. Sa couleur de peau et ses cheveux crépus ne semblent pas plaire à ceux qui souffrent d’un complexe africain. Cette affaire montre qu’une partie de la société algérienne souffre de racisme et d’hypocrisie ! Pour certains, la beauté se limite à une peau blanche, des cheveux lisses et un corps fin sans rondeurs. Autant d’injonctions qui excluent des milliers d’Algériennes. Beaucoup d’entre elles, qui ont grandi en entendant ce genre d’injonction, finissent par se sentir méprisées et perdent leur estime de soi.

Les Algériennes face aux injonctions

Aujourd’hui encore, même les petites filles algériennes ne sont pas à l’abri de ces jugements sur leur physique. On leurs dit qu’elles sont belles ou pas selon la couleur de peau, de leurs yeux et de leurs cheveux. On leurs dit qu’il faut ressembler à une Barbie pour être belle. A l’école, au travail ou dans la rue, j’ai vu des Algériennes gênées et blessées par des commentaires formulés par hommes. J’ai entendu des hommes dire à leurs épouses qu’elles sont « moches ». Ces femmes n’osent rien dire, parce qu’elles pensent qu’elles n’ont pas le droit de répondre à ces critiques. Et elles n’osent pas remettre en question les critères de beauté été imposés par la société.

Ambassadrice de l’Algérie multicolore

L’Algérie est un pays diversifié et nous devons en être fiers, car, c’est ce qui fait la grandeur de ce pays multicolore.

Tandis que certains continuent de critiquer méchamment Miss Algérie 2019 à chacune de ses apparitions publiques, d’autres lui disent qu’elle est belle, charmante et élégante. Cette femme est devenue la représentante de toutes ces Algériennes qui ont été jugées laides parce qu’elles sont différentes.

L’élection de Khadidja comme la première originaire du sud du pays est peut-être le premier pas vers une ouverture et un changement de mentalités. On peut y voir une lueur d’espoir pour une génération qui se noie dans l’obscurité. Cela permet aussi de montrer que chaque femme est différente des autres, que chaque femme est spéciale ! L’Algérie est un pays diversifié et nous devons en être fiers, car, c’est ce qui fait la grandeur de ce pays multicolore.

Depuis élection, Miss Algérie 2019 a répondu aux critiques et appelé à la tolérance :

Asmaâ BOUZID, nouvelliste, chroniqueuse et étudiante en LLCE Anglais à l’université Toulouse Jean Jaurès 2.

Lire aussi :

Miss Diamond Algérie 2017 : Pourquoi tant de haine ?

Tu n’es pas féministe si tu juges les autres femmes

Facebook Comments

You May Also Like

Leave a Reply

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer