Photo Marathon 2016 : La vie à Alger dans l’objectif

Photo Marathon 2016 : La vie à Alger dans l’objectif

Alger s’est lancée dans son photo-marathon samedi 22 octobre. Tu dois te demander ce que c’est ? Il s’agit d’un événement initié par la plate-forme libanaise Frame depuis 2013 à travers différentes villes sur les deux rives de la méditerranée. Les habitants doivent alors photographier leur ville. L’une des participantes raconte sur Inty la journée du Photo marathon 2016 à Alger

Alger, Beyrouth, Naples, Palerme, Marseille, Amman et Ljubljana ont vu en simultané, leur ruelles, et boulevards arpentés par des photographes amateurs ou professionnels. Les coins et recoins des villes  ont été “fouillés” par ces capteurs d’images, à la recherche d’une singularité, une particularité qui porterait l’âme d’un décor ou d’une vie. Capturer un moment de la vie d’une ville, raconter l’histoire des gens : ses habitants, ses passagers, ou ceux échouant ici par la force du destin. 12 heures de marathon autour de 12 thèmes qui ont été dévoilés au fur et à mesure. A partir de ces thèmes, les candidats ont dû photographier notre ville sous toutes les coutures. 

Des photographes venus de toute l’Algérie

Alger a joué le jeu samedi dernier, où plus d’une soixantaine de photographes passionnés munis de leur appareils, boîtiers, objectifs ou tout simplement de leurs téléphones, se sont donné rendez-vous très tôt le matin à la Baignoire (un concept d’espace de travail partagé avec des activités artistiques) situé au Square Port Said. Des Algériens des quatre coins du pays avaient fait le déplacement : Annaba, Tlemcen, Tebessa, Batna, Blida, Biskra…. La journée promettait. Apres la distribution de kit et une pause petit-déjeuner, Nejma Rondeleux (l’initiatrice de l’événement sur Alger) nous a expliqué le déroulement de la journée et a répondu aux questions des participants. Le coup d’envoi de l’événement a été capté par une photo de groupe, comprenant les candidats et l’équipe d’organisation, sur les marches du théâtre national (TNA). Et c’est parti….

Une petite équipe, un gros challenge

Le challenge n’a pas seulement été relevé par les photographes et participants, mais aussi par l’équipe organisatrice, constituée d’une quinzaine d’amis bénévoles, qui ont été emballés par l’idée. Le noyau initial a proposé l’idée au P/ APC d’Alger-Centre, qui l’a approuvé. Et le groupe a naturellement grandi. Finalement lorsque l’on est motivé et engagé, pas besoin d’être une institution ou une structure pour réussir à organiser un tel événement ! Le message a été bien reçu, en tout cas, par les sponsors qui ont accueilli le projet les bras grands ouverts.

sponsors- photo marathon-alger

Retour au Photo Marathon d’Alger. Trois stations étaient prévues pour la récupération des thèmes par les photographes : à la Baignoire au square Port Said, l’école Artissimo à la rue Didouche Mourad et l’espace co-working Sylabs à la rue Hamani Isaad.

La motivation et l’enthousiasme des candidats étaient à leur comble. On l’a deviné à la joie et l’énergie des participants, malgré la difficulté du challenge. Sur place, des ordinateurs portables ont été mis à leur disposition. Seul hic, la connexion Internet n’a pas été au rendez-vous : la lenteur du WIFI ne s’accordait pas avec le caractère marathonien de la journée. Heureusement, il y a eu de l’eau minérale et du jus de fruits et légumes bio offerts par Dar Djedi (une table d’hôte), pour désaltérer les participants de la course, mais pas de leur soif du défi.

Faire durer le Photo Marathon

Le photo Marathon a duré jusqu’à la tombée de la nuit. Chacun des participants a voulu laisser son empreinte sur la ville d’Alger, à travers des moments capturés le temps d’une journée. Un regard, un sourire, une lumière, une couleur… Chacun selon sa sensibilité et sa sensibilité artistique. Mais, au final, le Photo Marathon récompensera les photos les plus percutantes. Des prix sont en lice :

Les photos en compétition seront soumises à l’examen d’un jury d’envergure internationale qui dévoilera les lauréats d’ici un mois. Un vote en ligne sur le site de Frame est ouvert pour primer le photographe, dont les photos obtiendront le plus grand nombre de suffrages.

On souhaite bonne chance à nos photographes et à la ville d’Alger, pour figurer au palmarès !

N. Cherfaoui

Facebook Comments

You May Also Like

Leave a Reply

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer