#Miso. La célèbre statue d’Ain El Fouara à Sétif défigurée par un homme

#Miso. La célèbre statue d’Ain El Fouara à Sétif défigurée par un homme

Le  #Miso de la semaine c’est l’actualité, l’information ou le discours un peu trop misogyne qui a choqué la rédaction d’Inty. Cette semaine ça se passe à Sétif…

Que s’est-il passée dans la tête de cet homme, habillé de son blanc qamis, burin et marteau à la main qui s’est violemment  attaqué à la statue d’Ain El Fouara.  La fontaine historique de Sétif était-elle trop sensuelle ?  Peut-être même aguicheuse ? Faut-il se méfier de cette femme de pierre ? Peut-être en rêvait-il, fantasmait-il sur cette statue érigée au centre de Sétif depuis le 19e siècle.  Il fallait y mettre fin à cet affront c’est sûr c’était l’urgence numéro 1 pour l’Algérie…

On ne sait pas ce qui s’est passé dans l’esprit de cet obscur monsieur qamis blanc. Il a littéralement massacré ce patrimoine estimé par les Sétifiens. Un symbole qui faisait la ville, qu’on allait visiter dès qu’on entrait dans Sétif.  Qu’a-t-il gagné en la défigurant, en lui détruisant ses seins pour effacer violemment toute forme de féminité.  Parce que monsieur qamis blanc n’aime pas les femmes dans les espaces publics, même une pierre qui représente le féminin l’a rendu fou à tel point qu’il a prévu son coup. Il est venu armé, a attaqué la belle statue, si discrète durant plusieurs siècles. Il a même pris le risque de se battre contre ceux qui empêchaient son but saint. Agitant ses bras et ses armes comme si sa vie dépendait de ce dessein.

Qu’a-t-il gagné ? Les critiques des Sétifiens qui ont perdu un pan de leur patrimoine ? Une amende, une éventuelle peine de prison si la Justice décide de le poursuivre pour vandalisme. La statue est toujours là, la mémoire des Sétifiens restera intacte. Cette belle femme d’où jaillissait une eau pure, un élément vital à tous fera toujours partie de l’histoire algérienne. Un burin et un marteau n’effaceront pas cette trace.

Et bien monsieur qamis blanc on vous plaint, car votre vie doit être bien triste pour penser qu’à travers cette pathétique action vous avez sauvé votre honneur ou celle des Algériens. Aujourd’hui nous avons surtout eu honte de vous.

Facebook Comments

You May Also Like

Leave a Reply

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer