#Miso : Booba et ses paroles sexistes déclenchent des violences

#Miso : Booba et ses paroles sexistes déclenchent des violences

Le #Miso de la semaine c’est l’actualité, l’information, ou le discours un peu trop misogyne qui a choqué la rédaction d’Intymag. Nous dénicherons régulièrement ces perles de sexisme pour vous. 

Booba et ses paroles sexistes, tu te diras que c’est un pléonasme. Sauf que cette fois les paroles du célèbre rappeur ont déclenché une vague de violences. Le chanteur qui était à Alger la semaine dernière a dû annuler un concert à Lyon en France après avoir énervé beaucoup de personnes, notamment des femmes d’origine maghrébine avec une chanson.

La chanson mise en cause contient les paroles suivantes : « ma pute me fait du cous­cous ». Désolée pour l’insulte, mais il fallait mettre en évidence le côté misogyne de “l’art” de Booba qui trouve de nombreux adhérents notamment en Algérie. En tout  cas ces paroles n’ont pas plu dans la région lyonnaise. De nombreux anti-booba sont venus devant le club lyonnais où le rappeur devait se produire pour bloquer l’accès au concert. Ensuite ce sont presque 200 personnes qui ont manifesté contre le chanteur.

Chez Intymag on est pas très fan du rappeur, on vous l’avoue, surtout quand ce type de paroles en vient à créer des débordements. Toutefois si l’on condamne les mots de Booba, on refuse d’encourager la violence pour faire taire un chanteur.

Facebook Comments

You May Also Like

Leave a Reply

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer