JO 2016 : Les athlètes algériennes à Rio

JO 2016 : Les athlètes algériennes à Rio

Parmi les 64 sportifs algériens en lice pour les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, 9 femmes. Coup de projecteur sur ces athlètes algériennes, qui espèrent vivre un rêve brésilien.

L’édition 2016 des Jeux Olympiques d’été sera-t-elle celle des Algériennes ? Bien qu’en minorité au sein de la délégation nationale qui a fait le voyage jusqu’au Brésil, les athlètes algériennes ne comptent pas faire de la figuration. C’est d’ailleurs une femme qui ouvert la voie : du haut de ses 21 ans Sonia Asselah, désignée porte-drapeau, a marché en tête du cortège algérien lors de la cérémonie d’ouverture, qui s’est déroulée vendredi soir dans le mythique stade Maracana de Rio de Janeiro. De bonnes augures pour le sport féminin algérien ?

Les neufs athlètes algériennes qui participent aux Jeux Olympiques 2016 :

Sonia Asselah – Judo

sonia
Sonia Asselah

En quatre ans, la jeune judokate originaire de Tizi Ouzou s’est forgée une stature d’envergure internationale. Sonia Asselah, championne d’Afrique de judoka en 2012, espère faire mieux. Et honorer ainsi son rôle de porte-drapeau de la délégation algérienne. Celle qui est capable du pire – comme du meilleur -, concourt dans la catégorie des +78 kg.

Chance de médaille : importante

Amina Rouba – Aviron

amina rouba
Amina Rouba

La skiffeuse algérienne Amina Rouba dispute ses deuxièmes olympiades. Et elle s’est déjà jetée à l’eau. Ce dimanche, la seule représentante féminine de l’aviron algérien espère être repécher pour les quarts de finale.

Chance de médaille : faible

Anissa Khelfaoui – Escrime

anissa
Anissa Khelfaoui

La 3è tentative sera-t-elle la bonne ? Anissa Khelfaoui, seule Algérienne en lice dans une épreuve d’escrime, rêve d’une médaille olympique depuis qu’elle a décroché le bronze aux Jeux africains, organisés en septembre dernier au Congo. A 24 ans, cette l’Algéroise, a construit son rêve olympique à Montréal, où elle s’entraîne sous l’égide de sa mère.

Chance de médaille : importante

Farah Boufaden – Gymnastique

C’est l’une des plus jeunes sportives de la délégation algérienne. Âgée d’à peine 17 ans, la gymnaste algérienne Farah Boufaden va découvrir les Jeux Olympiques cette année.

Chance de médaille : très faible

Katia Belabbès – Voile

Katia Belabès est déjà entrée dans l’histoire puisque, grâce à elle et ses deux autres camarades algériens, l’Algérie sera représentée pour la première fois lors des épreuves de voile. La véliplanchiste Katia Belabbès avait composté son billet pour Rio de Janeiro grâce à sa première place en RSX, lors des championnats d’Afrique de voile (Laser et RSX), disputés en décembre 2015 à l’Ecole nationale des sports aquatiques et subaquatiques de Bordj El-Bahri (Alger).

C’est avec beaucoup de fierté que Katia Belabbès aborde cette expérience. “Prendre part aux JO pour la première fois est un honneur pour moi et pour mon pays l’Algérie. Je serai la seule fille africaine qualifiée à Rio dans ma spécialité”, a-t-elle déclaré, dans des propos rapportés par l’APS. “Je vais affronter la crème des crèmes à Rio, ce sera extrêmement difficile mais je vais me donner à fond pour éviter la 26e et dernière place de l’épreuve”, a assuré celle qui a effectué un stage de préparation de trois mois dans la ville espagnole de Cadix.

Chance de médaille : faible

Souad Aït Salem – Athlétisme

Ait-Slem
Souad Aït Salem

Du haut de ses 37 ans, Souad Aït Salem est la doyenne algérienne de la délégation envoyée à Rio de Janeiro. Et aussi la plus capée ! Celle qui détient plusieurs recors nationaux et continentaux en course de fond (10.000 mètres) sera à la ligne de départ du marathon des Jeux Olympiques 2016. Pour une fin de carrière en beauté ?

Chance de médaille : moyenne

Kenza Dahmani – Athlétisme

kenza
Kenza Dahmani

La championne algérienne du semi-marathon sera également de la partie. Kenza Gahmani, mère de deux ans, avait obtenu son billet pour Rio de Janeiro lors du championnat du monde 2016, organisé à Cardiff (Pays de Galles) en mars dernier.

Chance de médaille : faible

Amina Bettiche – Athlétisme

La médaillée d’or aux Jeux Méditerranéens de 2013 veut jouer les premiers rôles à Rio. Amina Bettiche, 28 ans, sera sur la ligne de départ du 3.000 mètres steeple.

Chance de médaille : moyenne

Bouchra Hireche – Haltérophilie

C’est la benjamine de la délégation algérienne. A 16 ans, l’haltérophile Bouchra Hireche découvre la compétition olympique. La pensionnaire de l’école d’haltérophilie de Mostaganem, pourra bénéficier des conseils de son compatriote Walid Bidani.

Chance de médaille : faible

Zina Driss

Facebook Comments

You May Also Like

Leave a Reply

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer