#INTA Mohamed le Suédois : « Ma mère est plus drôle que moi »

#INTA Mohamed le Suédois : « Ma mère est plus drôle que moi »

#Inta rassemble des portraits d’Algériens qui se sont récemment distingués (en bien !). Certains sont des vedettes, d’autres de parfaits anonymes. Ils sont tous, néanmoins, le genre de mec que tu aimerais croiser plus souvent dans la rue.

Découvert sur le tard, grâce aux réseaux sociaux, Mohamed le Suédois savoure aujourd’hui son succès. La trentaine bien entamée, il enchaîne les scènes entre la France, l’Algérie et le Canada. Cet humoriste marseillais, qui a choisi son pseudo en raison de la couleur de ses yeux – verts – lors d’un voyage à Stockholm, a su imposer son style. A mi-chemin entre le stand-up et le sketch, il aime se déguiser en une palette de personnages pour raconter l’intimité d’une famille franco-algérienne.

Retrouvailles avec Alger
mohamed le suédois
Mohamed le Suédois dans la peau d’une grand-mère kabyle.

Ce spectacle en grande partie autobiographique, « Une famille de ouf », il l’a proposé au public algérois jeudi 3 mai. C’est la deuxième fois que l’humoriste, passé par le Jamel Comedy Club, joue en Algérie. En 2015, il avait essuyé les planches du festival Algé’Rires pour sa première prestation devant le public de la capitale. C’est dans les coulisses du Théâtre national d’Alger (TNA), que nous l’avons rencontré.

Lire aussi :

#Inta Mohamed Nouar, le gentleman plein d’humour

7 Algériennes qui ont un humour féroce

Nawell Madani : « L’Algérienne est une guerrière »

Facebook Comments

You May Also Like

Leave a Reply

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer