Coup de gueule. Soldes, arnaque et anarchie

Coup de gueule. Soldes, arnaque et anarchie

Le coup d’envoi des soldes d’hiver sera donné le 18 janvier. Un rendez-vous immanquable pour les fashionistas. Mais elles doivent aussi composer avec les arnaques chaque rayon. Nos blogueuses du Girl Power Algérien dénonce les mauvaises pratiques, parfois illégales, adoptées par certains commerçants à l’approche des soldes.

« Le shopping, ou l’activité favorite des Algériennes, et l’Algérie, vu de l’extérieur, ne manque de rien pour satisfaire ce loisir grâce aux innombrables magasins ouverts un peu partout. Sans compter les trois centres commerciaux sur Alger et plus récemment le Park Mall de Sétif, où différentes marques sont implantées.

Fausse « nouvelle collection »

A première vue tout est fait pour combler nos chères consommatrices mais vu de plus près, il n’en est rien !

En effet, il est rare qu’on y trouve notre bonheur : Même si on nous crie haut et fort que c’est la « nouvelle collection » et que c’est écrit bien grand sur des pancartes, les articles proposés sont souvent d’anciens modèles, certaines boutiques proposent des articles qui présentent des défauts ou souvent même des vêtements si courts et dénudés que c’est à se demander qui oserait les porter et où ? Certainement pas moi et certainement pas dans ce bled.

Ma3linash, on fait avec, on cherche pendant un bon moment dans les rayons avec l’espoir de trouver quelque chose à son goût, à sa taille, et à un bon prix. Autant vous dire que ce n’est pas gagné d’avance.

Prix barré 

via GIPHY

Ah, les prix, parlons-en !

Au début, un prix est affiché en dinars sur des étiquettes puis à l’approche des pseudo soldes, nos commerçants ne trouvent rien de mieux à faire que de barrer le prix et de le remplacer par un autre plus élevé au stylo, oui mesdames au stylo !

Et quand étonnées, on demande des explications, la justification que nous donnent les vendeurs est que « l’euro tla3 madame , tel3o les prix ».

On s’arme de patience et on se console à l’idée que les vêtements repérés résisteront au moins jusqu’à la première démarque des soldes.

Désordre en rayon

Et voilà le premier jour de ces fameux soldes, les filles se ruent sur les magasins, parfois même à en attendre l’ouverture au pied du magasin, une scène rappelant la sortie d’un nouvel Iphone. Les routes qui mènent aux centres commerciaux sont bondées, les parkings pleins à craquer et Dieu sait que les soldes ne font que commencer.

En cette période, c’est l’anarchie totale, les articles soldés sont mélangés au reste et pourtant il est bien stipulé dans la loi qu’il faut distinguer ce qui est soldé de ce qui ne l’est pas !

Jusqu’à quand ce désordre total ? La loi algérienne manque atrocement de règles pour cadrer les franchisés , et d’un autre côté n’y a-t-il pas d’associations de protection des consommateurs ?

Il serait grand temps de dire Non à tout cela , cela fait partie de nos droits ! »

Ce billet a préalablement été publié sur le site du Girl Power Algérien

Girl Power Algérien

Facebook Comments

You May Also Like

Leave a Reply

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer