Vrai ou Faux ? 10 idées reçues sur le stress

Vrai ou Faux ? 10 idées reçues sur le stress

Inty décortique le vrai du faux des causes du stress et de ses conséquences sur notre santé. Explications. 

Le stress est une réaction naturelle tant que ça ne représente pas plus du quart de tes états d’âmes. Pour tout savoir sur le stress et surtout tacler quelques idées reçues sur ce phénomène, Inty a interrogé deux experts : Boudiaf Abdullah, membre de la SARP (la Société algérienne de recherche en psychologie) et Mouhamed Moulay, neuropsychologue.

Stresser, c’est mauvais pour la santé : VRAI / FAUX

Selon Abdullah Boudiaf, le fait de stresser est tout à fait normal chez l’Homme. Il explique : « Le stress, c’est l’ organisme en état d’alarme. C’est un mécanisme de survie, tout comme la peur ». Face à une situation tendue, l’organisme va se mobiliser pour trouver une solution. Si elle est satisfaisante, le corps retrouve son état normal. C’est ce que les médecins appellent le stress aiguë ou le stress dit « positif ». Toutefois, chez un individu fragilisé, il peut causer des accidents cardiaques.

Par contre, l’épuisement de l’organisme quand le sujet échoue à apporter une réponse satisfaisante relève d’un stress pathologique. C’est ce que les médecins appellent le stress « chronique » ou « négatif ». Ce type-là nuie à la santé de l’individu.

Dans les deux cas, le stress entraîne les mêmes symptômes. Mohamed Moulay décrit ainsi : « Le stress se manifeste par des réactions psychophysiologiques telles que l’accélération du rythme cardiaque et respiratoire, la transpiration, l’augmentation du taux d’adrénaline, le syndrome du côlon irritable etc. »

Le stress favorise les cheveux blancs : FAUX

Contrairement aux idées reçues, aucune étude ne prouve le lien entre le stress et le blanchissement des cheveux. L’origine des cheveux blancs ne serait donc que génétique.

Stresser provoque des chutes de cheveux : VRAI / FAUX

Le stress stimule la libération d’hormones dont les androgènes. Pour les hommes et les femmes qui n’ont pas de prédisposition génétique à perdre leurs cheveux, cette stimulation des androgènes n’a pas d’effet sur leur chevelure, selon les experts interrogés. Mais pour ceux dont le cuir chevelu est sensible aux androgènes, le stress peut amplifier le processus de perte, de façon notable. De plus, chaque poussée de stress entraîne une contraction des vaisseaux sanguins au niveau des racines, laquelle contribue à l’affinement du cheveu. Il peut entraîner également une séborrhée (augmentation anormale de sécrétion de sébum) et des démangeaisons.

Le stress abîme la peau : VRAI

En état de stress, le flux du sang augmente vers les organes vitaux au profil des autres organes dont la peau. Résultat, la peau devient terne, plus fine, moins souple et on voit l’apparition de rides et ridules.

 

Le stress nous pousse à agir.

Le stress nous paralyse : FAUX 

Pour nos experts, le stress peut au contraire s’avérer stimulant et nous pousser à agir. Ainsi, Abdullah Boudiaf avance : « On croit que c’est seulement nocif. Alors qu’à la base, si on ne stresse pas, si on ne ressens pas l’urgence de nous acquitter de nos tâches, on ne les fera pas. C’est parce qu’on est stressé d’ignorer quelque chose qu’on prendra un livre pour le lire et apprendre, pour réviser pour un examen…Le stress nous pousse à agir ».

Le stress aggrave une pathologie : VRAI

Il est effectivement reconnu comme un facteur « aggravant » en médecine. Quelle que soit tes fragilités, physiques ou psychologiques, elles seront amplifiées par le fait de stresser.

Nos deux experts s’accordent sur le fait que le stress favorise l’apparition de maladies somatiques et même accentue l’évolution de ces dernières. En revanche, toujours selon eux, ce n’est pas un facteur déclenchant. Comprendre, ce n’est pas une cause directe entraînant l’apparition de ces maladies.

les effets du stress sur notre corps
Source : des-stresses et moi. fondation APRIL

 

Le stress et l’anxiété, c’est la même chose : FAUX

Nos experts font une distinction nette entre stress, anxiété et dépression. Ces pathologies ne sont pas équivalentes. Interrogé par Inty, Mohamed Moulay détaille : « La dépression est une problématique psychopathologique caractérisée essentiellement par une perte de désir vis-à-vis des intérêts de la vie quotidienne. L’anxiété est une pathologie caractérisée par un état de peur inexplicable et de panique. Quant au stress, il est souvent réactionnel, c’est une réaction à une situation identifiable. Il peu être normal dans des cas
comme il peut être anormal s’il y a une intensité dans l’expression des signes : vomissement, détresse respiratoire etc. »

Des situations stressantes pour toi ne le sont pas forcément pour d’autres

Nous sommes égaux face au stress : FAUX

Malheureusement, certaines personnes sont plus sujettes à stresser. Pourquoi certains arrivent à gérer leur stress et pas d’autres ?
Dr Boudiaf répond : « Ça a un rapport avec la personnalité, les traits de l’individu, la différence du psychique qui fait que moi j’arriverai à gérer un stress intense et pas toi. Mais aussi, des situations stressantes pour toi ne le sont pas forcément pour d’autres et vis versa. Néanmoins, on peut toujours cultiver notre capacité à gérer le stress ».

Stresser fait grossir : VRAI / FAUX

via GIPHY

Il entraîne deux comportements totalement différents selon les individus : soit il entraîne une augmentation de la consommation alimentaire ou, au contraire, il est à l’origine d’un manque soudain d’appétit. D’un point de vue physiologique, c’est le second comportement qui est logique. La poussée d’adrénaline liée au stress prépare le corps au combat en dirigeant le sang vers le cerveau, le cœur et les muscles, au détriment du système digestif.

Le stress est à l’origine de troubles du sommeil : VRAI

Le stress et le manque de sommeil sont inter-dépends. Plus on stresse, plus on a du mal à trouver le sommeil. Le point de départ est physiologique : le stress produit de l’hyper vigilance. En somme, il sera plus difficile de s’endormir et plus facile de se réveiller.

 

Samia Sad

 

Lire aussi :

Ces astuces simples pour vaincre ton stress

Apprends à grignoter sans grossir

Ma dépression, mon combat

Que sais-tu de la dépression ?

 

 

Please follow and like us:

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer