Chercher

Vidéo. Un faux tuto make-up dénonce les violences contre les femmes

Vidéo. Un faux tuto make-up dénonce les violences contre les femmes

Cette vidéo répond au tuto beauté réalisé par la chaîne 2M, qui apprenait aux femmes battues à se maquiller pour cacher leurs bleus.

La vidéo démarre comme un tuto maquillage classique. Sourire pimpant sur un fond de musique punchy, Inès explique qu’elle va montrer comment se démaquiller sans abîmer sa peau. Long de près de deux minutes, ce tuto make-up a été mis en ligne par nos confères marocains Enti, début janvier.

6 Marocaines sur 10

Mais, au fur et à mesure que la jeune femme retire son maquillage, son visage se transforme. Des bleus apparaissent aux coins des yeux et des lèvres. Œil au beurre noir et bouche tuméfiée, Inès se tient debout face caméra. Un sous-titre vient alors indiquer qu’au Maroc “6 femmes sur 10 sont victimes de violences conjugales”. La séquence se termine par un slogan fort qui répond à la polémique soulevée par la chaîne 2M : “Ne maquillez pas la violence, dénoncez-là !”

Le tuto beauté qui a scandalisé le Maroc

En effet, en novembre dernier, une séquence surréaliste avait été diffusée lors de l’émission Sabahyate sur la chaîne 2M. Elle avait, tout de suite, soulevé un tollé au Maroc. Et on comprend pourquoi ! Le but de la séquence, réalisée à l’occasion de la Journée mondiale contre les violences faites aux femmes, était d’enseigner aux victimes des techniques de camouflage et ce afin de cacher leurs ecchymoses. La direction de la chaîne de télévision avait été contrainte de publier un message d’excuse et de retirer la vidéo.

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer