Chercher

Vidéo. La triste fable de l’Algérienne harcelée

Vidéo. La triste fable de l’Algérienne harcelée
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus

C’est un chant, un slam, un poème, un fable sur le harcèlement de rue que subit l’Algérienne dans son quotidienne. Toute Fine et Sam MB deux artistes algériennes expriment dans une vidéo un mal commun subi par la plupart des femmes avec beaucoup de poésie.

Une musique amusante, un ton sarcastique des rimes percutantes. A la première vision du court-métrage de Toute Fine et Sam MB on pense voir une histoire drôle sur le quotidien de la femme algérienne… En réalité c’est une critique acerbe du comportement des harceleurs de rue en Algérie.

« A qui la faute quand dans le bus cet inconnu me touche, paralysée par ce qu’on dira je n’ouvrirai pas la bouche »

Tu les as toi aussi subis, mais tu n’as pas toujours eu les mots pour décrire ce sentiment que tu ressens au bout de la 20e remarque ou insulte de la journée.

« Je suis de celle un jour que l’on surnommera peut-être un jour bent haram »

Les deux artistes racontent intelligemment ce qu’une Algérienne vit en marchant dans la rue avec des mots doux, et parfois crus, mais toujours plein de vérité.

On te laisse regarder et juger par toi-même :

Amina Boumazza

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

*