Témoignage. « J’ai épousé celle que ma mère a choisi »

Témoignage. « J’ai épousé celle que ma mère a choisi »

Si les mariages arrangés par les familles sont parfois voulus, dans certains cas les époux n’ont pas d’autre choix que de suivre celui de leur parent. L’histoire de Majid*, qui vit dans l’est du pays, a ému Inty. Il a accepté de la partager avec toi. Témoignage.

« J’étais amoureux d’une fille. On a vécu une histoire pendant 8 ans. Huit années de bonheur. Je pense souvent à elle. J’ai appris qu’elle a refait sa vie. Elle a une fille, elle aussi. Je me demande souvent si elle est heureuse. Si, de son côté, il lui arrive aussi de penser à moi. Nous vivons toujours dans la même ville mais nous nous sommes plus recroisés depuis le jour où je l’ai quittée.

Je suis le cadet d’une famille de quatre enfants. Je suis le chouchou de la famille depuis toujours, le protégé. Je suis très proche de ma mère d’autant plus parce que mon père était un homme autoritaire. A la mort de ce dernier, ma mère a décidé qu’il était temps pour moi de me marier. Elle a eu peur de la solitude, elle voulait que je fonde mon propre foyer et que l’on s’installe chez elle.

Maman n’a jamais rencontré la femme que j’ai aimée de tout mon cœur. Elle n’a jamais voulu la voir, elle ne lui a donné aucune chance. Elle en avait décidé ainsi, je n’avais pas de marge de négociation. J’avais 23 ans, j’étais face à un choix qui allait me déchirer pour le restant de mes jours : rester et obéir à ma mère ou bien choisir celle que j’aime et risquer de me couper du reste de ma famille.

J’ai choisi ma famille, j’ai choisi ma mère. J’ai accepté que maman choisisse pour moi une femme que j’allais épouser et avec qui j’allais faire ma vie. Tout s’est fait rapidement. En deux mois, nous étions installés chez ma mère. Un an après naissait Safia*, notre fille. Mon trésor, le véritable amour de ma vie.

A la maison, l’ambiance est très vite devenue insupportable. Étouffante. Je me suis noyé dans le travail pour ne pas passer trop de temps à la maison. J’ai commencé à pratiquer du sport à haut niveau pour être occupé les soirs et les week-ends. Mais ça n’a pas suffi.

Alors, j’ai décidé de déménager. J’ai cru que si avec ma femme et ma fille on s’installait dans notre propre maison on serait plus heureux ensemble. J’ai acheté un appartement à l’autre bout de la ville. Je l’ai retapé, je l’ai décoré avec attention, la cuisine est équipée d’appareils électroménagers de luxe. J’y ai mis tout mon argent. J’y ai mis tout mon cœur.

Dans notre appartement, on se sentait mieux que chez ma maman. Mais entre ma femme et moi, ça n’allait toujours pas. On ne se comprenait pas. On ne s’est jamais compris. On n’a pas les mêmes envies, pas le même caractère. J’aime la vie, j’aime être passionné, j’ai besoin de me sentir vivant. Aux côtés de ma femme, je ne me suis jamais senti aussi mort. Elle, elle ne jure que par sa cuisine. Elle n’en sort jamais. Rien d’autre ne l’intéresse. Elle ne me pose jamais de question sur moi, ce que je fais de mes journées. On ne discute jamais ensemble. Quand je lui propose d’aller au restaurant, elle décline. Quand je lui offre un bel habit, elle ne le porte jamais. Elle reste toute la journée dans son pyjama difforme. Elle ne se maquille plus. Elle ne fait plus attention à elle.

J’ai cru qu’en partant en vacances ça irait mieux. On est allé plusieurs fois à Oran et Mostaganem. Au bord de l’eau, notre couple n’allait pas mieux. Elle n’arrivait pas à s’amuser, ni à se détendre.

Je lui répète tout le temps que si elle ne fait pas d’efforts, je vais finir par la tromper. Je voudrais aimer ma femme, je voudrais qu’on soit bien ensemble. Mais ça ne marche pas, ça n’a jamais marché. Je l’ai dit à ma mère. Tout le monde sait que je ne suis pas heureux. Ça se voit tellement. Mais personne ne peut plus rien pour moi.

Il y a trois mois j’ai craqué. Après plus de cinq ans de mariage, j’ai ramené ma femme chez ses parents. J’ai discuté avec son frère aîné. Je lui ai dit que sa sœur ne faisait aucun effort pour m’aimer, que je ne pouvais plus supporter cette situation. Il n’a rien compris. C’est comme si j’avais parlé avec un sourd-muet.

Ma fille est restée avec elle. Je la vois rarement depuis. Je la récupère à la sortie de l’école et je la dépose chez ses grands-parents. La situation n’est pas du tout facile pour elle. Je veux la sauver, je ne veux pas la perdre.

J’ai fini par me décider de divorcer. Ma femme et moi sommes déjà passés devant le juge une première fois. On a un deuxième rendez-vous programmé d’ici quelques semaines. Mais je sais que si je divorce, je risque de ne plus beaucoup voir ma fille. Et ça, il en est hors de question !

J’ai pensé à une autre solution ces derniers jours. Au lieu de divorcer, je pourrais imposer à ma première femme une seconde épouse. Une femme que je choisirai cette fois. Une femme qui me correspondrait, qui me rendrait heureux et respecterait ma fille. Je n’ai jamais voulu en venir là. Je ne me suis jamais imaginé marier à plus d’une femme. Mais c’est ma vie, j’en ai une et pour le moment je ne fais que la gâcher. »

(*) Les prénoms ont été modifiés à la demande de l’interviewé

Please follow and like us:

Vous aimerez sans doute

2 Commentaires

  • BENAD 15 mars 2016 6 h 36 min

    Plusieurs fautes d’orthographe et de grammaire dans ce texte. De plus, la personne qui l’a rédigé n’a pas repris les « termes » de la personne concernée.

  • Nina 27 juillet 2016 9 h 52 min

    j imagine que ça doit etre dur pour vous, mais c’est un peu vos actes que vous subissez, imaginez la peine que vous avez engendrer a votre ex copine, je suis sure qu’elle est heureuse mntn parce que elle n’a rien a s’zn vouloir ! Enfin bref je pense qu’une deuxieme femme sera innutil ! Vous aurez plus de probleme ! Votre fille sera perdue dans un mode de vie different de celui de ses copines ! Vous avez sacrifier votre bonheur pour votre mère , faites autant pour votre fille ! Jspr que votre femme aurait appris une leçon et faira plus deffort pour deffendre son foyer. Bon courage a vous.

Laisser un commentaire

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer