Chercher

Ces scènes romantiques que tu ne vivras jamais en Algérie !

Ces scènes romantiques que tu ne vivras jamais en Algérie !
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus

L’Algérie n’est pas réputée pour être le pays du romantisme. Tu te souviens de ce micro-trottoir diffusé par Ennahar sur la notion de romantisme ? Il avait fait rire pas mal d’internautes. Pourtant notre côté fleur bleue croit que les Algériens sont des romantiques cachés mais qui ne peuvent pas s’assumer à cause des traditions. On a trouvé plein de scènes d’amour très classiques dans le cinéma qui seraient quasi-impossibles à vivre en Algérie ! A toi de nous contre-dire…

S’embrasser à l’aéroport

S’embrasser tout court, c’est compliqué. Pas dans nos moeurs, on le reconnait. Dans les films ou dans des pays on voit toujours des couples s’embrasser langoureusement sans que qui ce soit n’intervienne. Pour se dire au revoir ou se retrouver. Imagine un baiser à l’aéroport entre les policiers énervés et les familles choquées, tu ne risquerais pas de l’oublier !

Faire une demande en mariage romantique en public

C’est faisable mais on connait déjà les remarques que se prendrait le garçon qui s’essayerait à ça dans un lieu public. Au mieux il y parviendrait, mais finirait dans une vidéo youtube, au pire toute la houma commenterait la demande et lui demanderait de se presser pour éviter les “emcombrements” qu’il a déclenchés.

Empêcher ton amoureux de prendre un avion

Bon c’est vraiment une scène de film mais imagine courir après ton amoureux pour qu’il reste en Algérie et qu’il annule le vol. Entre les six mois de demande de visa, le coût de son billet et les nerfs des douaniers, pas sûr qu’il reste !

via GIPHY

Courir et se sauter dans les bras

Cliché mais tellement mignon. Tu te vois sauter dans les bras de ton homme place Audin à Alger. Voilà on a tout dit !

Improviser un diner aux chandelles à l’extérieur

Un diner sur la plage, ça a l’air simple. Une nuit d’été en tête-à-tête ? On ne sait pas ce qui serait le pire, les mégots de cigarettes, l’odeur d’égout ou le raï commercial en fond, pendant que ton amoureux tente de t’avouer son amour à la lumière de la chandelle.

 

via GIPHY

 

Que ton amoureux crie “Je t’aime” dans la rue

On sait déjà ce qu’il essuiera comme salve d’insultes, propos sexistes et on en passe. “Machi radjel hada”, tu le vois le hittiste qui le jugera ? Si tu le vois on le sait ;).

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer