Chercher

Réseaux sociaux : pourquoi compliquent-ils nos relations ?

Réseaux sociaux : pourquoi compliquent-ils nos relations ?
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus

Le virtuel est-ce bon pour nos relations amoureuses ? Idéal pour les timides, un enfer pour les personnes qui aiment le réel, les réseaux sociaux peuvent nous aider comme empoisonner nos rencontres amoureuses…

Difficile d’évoquer les réseaux sociaux sans y associer toutes les formes de stress sur nos relations amoureuses. Au début, on se dit que l’on dispose de merveilleux outils de rencontres. On accepte d’échanger avec des inconnus, on rencontre des partenaires potentiels via nos amis communs et on rebooste notre ego à coup de likes ou de pokes. Les réseaux sociaux font partie intégrante de nos relations en général et surtout amoureuses. Mais à quel prix ?

Des relations déshumanisées

Tu fais peut être partie des rares chanceuses qui sont en couple avec un partenaire qui n’est ni présent sur Facebook, Twitter, Instagram ou Snapchat. Parce qu’aujourd’hui on s’aime sur Facebook, on se dispute sur Facebook et on quitte son conjoint sur …Facebook !

Certes on entretient la flamme via des photos ou vidéos éphémères sur Snapchat. On suit la vie de l’autre – surtout dans les relations à distance – via Instagram. Les réseaux sociaux sont devenus un moyen de communication intéressants pour partager des moments au quotidien. Malheureusement ils peuvent parfois altérer les échanges. On est moins naturel sur les réseaux sociaux, on donne une jolie vitrine et on échange peut-être moins sérieusement. Surtout on s’imagine quelqu’un d’autre derrière l’écran.

“Mon copain passe son temps à m’envoyer des smileys et des trucs qui le font rire, j’aime ça mais j’ai l’impression qu’on ne prend pas le temps de se connaître”, explique Hayet.

Les réseaux sociaux poussent aussi à échanger de manière automatique. On se parle pour se parler, pas parce qu’on en a envie. Un like prend valeur de soutien, de conversation. On commente les photos au lieu d’en discuter à deux. Parfois on guette même les activités de l’autre, et on croit deviner ce qu’il ou elle a dans la tête.

“Une fois mon mec ne me répondait pas, ne m’appelait plus. En revanche il postait avec plaisir des blagues et des vidéos sur Facebook. Je suis devenue dingue, je pensais qu’il m’évitait, qu’il se foutait de moi, ou que j’étais le dernier de ses soucis. Je lui ai même fait la tête. En réalité c’est plus simple pour lui de poster en 1 minute une banalité lors de la pause café que de discuter pendant une demie heure avec moi”, raconte Samira.

Comme Samira on est beaucoup à se prendre la tête avec les likes inutiles de l’autre. Les réseaux sociaux sont devenues des jumelles déformantes.

L’infidélité virtuelle ?

Pour Amel, le plus difficile est de savoir poser les limites :

“Sur Internet, tout le monde joue. Parfois, on se laisse séduire ou on séduit juste pour le fun ou parce que l’on s’ennuie”.

“Quand j’ai commencé à sortir avec Slimane, tout se passait super bien” confie Sofia. “Peu à peu, je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer qu’il continuait à ajouter régulièrement des filles en ami, à liker leurs photos. Le coup dur, c’est quand il m’a avoué qu’il utilisait aussi des applis de rencontres. En discutant avec mes copines j’ai compris que je n’étais pas la seule dans cette situation”, se rappelle la jeune femme.

Quand les réseaux t’empêchent de tourner la page

Après la rupture, arrive souvent la question récurrente “doit-on garder son ex sur Facebook”. On se retrouve souvent dans deux cas de figure :

  • On garde l’ex en ami pour faire la personne mature. Mais toutes ses actualités viennent à nous et on les interprète : “Il a l’air heureux malgré la rupture”, “Mais qui est cette fille ?”, “Pourquoi ne like-t-il plus mes posts?”. Sinon on garde l’ex en contact mais on se désabonne de ses actus, mais ne te cache pas on sait que tu jettes un coup d’oeil à son profil de temps à autre.
  • On enlève l’ex de ses amis, mais on a toujours des amis en commun avec lui. Donc on guette les tags, ses commentaires, ses likes via nos autres amis virtuels.

Tu l’as deviné si tu veux oublier quelqu’un coupe tout contact virtuel comme réel.

Comment se déconnecter ?

  • Prends du temps pour chouchouter ton couple en dehors des réseaux. Parler pendant des heures derrière un écran peut être pratique mais vivre des choses à deux c’est quand même mieux !
  • Limitez le nombre de vos échanges par jour, favoriser les appels téléphoniques et surtout gardez des choses à lui raconter pour vos prochains rendrez-vous.
  • On supprime tous les exs à qui on a pas parlé depuis des lustres. Pourquoi ? parce que tu n’as ni envie de le voir liker des photos d’autres filles à longueur de journée ni d’avoir une documentation quotidienne sur sa nouvelle vie.
  • Parle lui de ce qui te dérange et n’accumule pas les tensions. Si tu aperçois des commentaires ambigus ou que son comportement en ligne te dérange n’ignore pas ces signaux négatifs.
  • On arrête de fouiller sans arrêt dans le passé. S’il est avec toi aujourd’hui, c’est toi qu’il a choisi.

Lire aussi : 

Test.Es-tu accro à Facebook ?
J’ai testé, chercher l’amour sur Internet

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

*