« On est là ! », le cri d’une Algérienne

« On est là ! », le cri d’une Algérienne

« On est là ! ». On, ce sont toutes les Algériennes qui ne veulent plus baisser la tête. Zoulikha Tahar, alias Toute Fine, a un message tout particulier pour elles.

Zoulikha Tahar, Toute Fine de son nom de scène, revient. Plus déterminée encore. Celle qui s’est fait connaître du grand public par son court-métrage qui dénonce le harcèlement de rue a produit une nouvelle vidéo. Sur le même principe, elle dit en voix off le slam – un texte entre la poésie et le rap – qu’elle a elle-même rédigée. Sa diction claire, tout en retenue, contraste avec la « femme enragée » qui bouillonne en elle.

« On sait faire plus que cuisiner »

A tous ceux qui rabaissent, dévalorisent et méprisent la gent féminine, la jeune artiste répond et martèle : « On est là ! On sait faire plus que cuisiner ».

Un slam en derja

Dans son message aux Algériennes, la jeune femme de 24 ans, qui vit à Oran, passe aisément du français au derja. Une manière de répondre à ses détracteurs, qui lui reprochent de s’exprimer dans la langue de Molière. Face à leur misogynie, leur frustration voire leur jalousie, Zoulikha Tahar leur chante subtilement qu’elle n’est ni-« bobo » (comprendre « chichi »), ni étrangère mais seulement et pleinement Algérienne.

Aller plus loin : 

Vidéo. La triste fable de l’Algérienne harcelée

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer