Chercher

On a testé. Les espaces de co-working à Alger

On a testé. Les espaces de co-working à Alger

Les entrepreneurs algériens ont enfin leurs espaces. Depuis quelques semaines, Alger compte deux espaces de co-working. Points positifs, points négatifs, Inty fait le bilan.

Tu es une entrepreneure ou un travailleur indépendant et tu ne supportes plus d’être constamment interrompu chez toi où personne ne réalise que tu es vraiment en train de travailler et pas seulement de surfer sur le net ? Tu en as aussi assez de vaguer de café en restaurant à la recherche d’une connexion internet et d’un peu de tranquillité ? Tu rêves d’installer ta start-up dans un lieu propice à la concentration et à l’échange ?

On a peut-être trouvé une solution pour toi. Encore faut-il que tu vives près d’Alger. La capitale compte en effet depuis quelques semaines deux espaces de co-working. A mi-chemin entre une médiathèque et un café, le co-working est un concept né aux Etats-Unis. Le principe : un espaces cosy équipé d’appareils bureautiques de dernier cri et de salles de réunion, accessible à bas coût et qui favorise la rencontre et l’échange entre ses membres. Le but étant de créer une communauté.

Inty s’est rendu dans ces deux espaces. Et voici notre bilan :

The Address

theaddress

C’est le premier espace de co-working en Algérie. Il a ouvert début février. The Address est situé au quatrième étage du centre commercial Mohammadia (arrêt de tramway Tamaris). Horaire d’ouverture : de 9 à 19h. Contact :

Les plus :

Un espace propice à la concentration

Avec ses tables en bois coloré, sa bibliothèque et ses écrans de télévision suspendus et branchés sur les chaines d’information en continu, The Address se rapproche plus d’une médiathèque que d’un café. Le silence est de mise. Et la concentration optimale.

Les salles de réunion équipées d’un rétroprojecteur à un prix abordable

Mis à part les hôtels chics de la capitale, les entrepreneurs et autres start-upers n’avaient jusque-là nulle part où aller pour se réunir, organiser une conférence de presse, organiser un évènement. C’est enfin chose faite. The Address loue deux salles de réunion de dimension différente – une salle pour quatre personnes et une seconde d’une capacité allant jusqu’à 50 personnes – à l’heure et à des tarifs très accessibles pour les petits budgets.

Marouan Aoudia, un hôte qui sait recevoir

Marouan a découvert le concept du co-working alors qu’il rendait visite à un ami, installé à Miami. Et a tout de suite compris l’intérêt et le besoin d’un tel espace pour les entrepreneurs algériens. Avec son sens inné du contact, Marouan vous recevra dès l’entrée avec le sourire et prendra la peine de vous expliquer dans le détail l’histoire de ce concept né Outre-Atlantique. Façon communauté, Marouan connaît chaque membre de son co-working.

theaddress2

Les moins :

La signalisation à l’intérieur du centre commercial

Le centre commercial, qui vient lui aussi d’ouvrir ses portes, ne contient pas encore d’indication précise au rez-de-chaussée pour guider les curieux qui veulent découvrir The Address.

Sylabs

sylabs2

C’est le second espace de co-working qui a ouvert ses portes dans la capitale. Sylabs est situé à Alger-centre près de juste en face de l’Institut français

Horaire d’ouverture : de 9 à 19h. Contact : 8 rue Capitaine Hassani à Alger centre. +213 (0) 21 739 074

Les plus :

Une décoration épurée et moderne

Sylabs n’a rien à envier aux espaces de co-working, qui poussent comme des champignons à l’étranger. L’espace est installé dans une ancienne usine laissée à l’abandon. Les travaux de restauration ont pris plus de quatre ans. Pour un résultat époustouflant. Haut de plafond, mur blanc, cages en bois qui font office de bureau, canapés, le design minimaliste et élégant est signé de l’artiste Walid Aidoud.

Les imprimantes 3D

Un petit laboratoire a été aménagé à l’intérieur de Sylabs pour permettre aux créateurs de produire des prototypes. Et le tout accessible gratuitement pour les membres.

Une ambiance décontractée

A Sylabs – qui vient de synergie –, on sait joindre l’utile à l’agréable. Un espace détente a été installée à l’entrée, où une table de ping-pong a été même été entreposée. En panne d’inspiration ? On se défoule un moment sur la balle et c’est reparti !

Les moins :

L’emplacement

Entre les embouteillages et le manque de stationnement aux alentours, les personnes véhiculées risquent de perdre beaucoup de temps pour s’y rendre.

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer