Chercher

Mon week-end à Béni Abbès

Mon week-end à Béni Abbès

Petite oasis de 11.000 habitants, lovée dans la région de la Saoura, Béni Abbès a plus d’un argument pour te séduire. Cap sur cette ville du désert algérien, le temps d’une excursion en famille, entre amis ou en amoureux.

Logement. On pose ses valises dans le Ksar de Béni Abbès

Là, tout n’est que calme, beauté, volupté et authenticité. Le silence à l’intérieur des maisons d’hôtes, nichées au cœur du ksar de Béni Abbès, te garantira des nuits généreusement paisibles. L’association Ouarourout, qui promeut l’éco-tourisme dans cette oasis reculée de la région de Béchar, a restauré quatre maisons d’hôtes. Le confort est rudimentaire mais l’expérience n’en est que plus authentique ! Tu auras même le luxe de te prélasser dans un salon aménagé… dans une grotte ! A l’étage, les terrasses offrent une vue imprenable et panoramique sur la palmeraie en forme de scorpion.

Contact :

Abdelkader Telmani, président de l’association Ouarourout – 07 78 02 87 10

Le site de l’association Ouarourout

Autre choix :

L’hôtel Rym – 049 82 42 03

Insolite. On part à la rencontre des chrétiens de Béni Abbès

ermitage-beni-abbes-foucauld
Dans l’ermitage des chrétiens de Béni Abbès. Crédit photo : Inty

L’histoire de cette ville saharienne est intimement liée à celle de Charles de Foucauld, le père qui a construit un ermitage dans l’oasis en 1901, quatre ans avant de prendre la route pour Tamanrasset. Aujourd’hui, les lieux sont encore occupés par les disciples chrétiens du Père Foucauld. L’ermitage se compose, entre autre, d’une chapelle et d’une salle-musée. Là, tu trouveras une pépite : le premier dictionnaire Touareg-Français, rédigé par le Père Foucauld lui-même !

dictionnaire-français-touareg-algerie
C’est dans l’ermitage chrétien de Béni Abbès que le premier dictionnaire Touareg-Français est conservé. Crédit photo : Inty

Incontournable. On fête le Mawlid Nabawi à Béni Abbès

La meilleur période pour visiter l'”oasis blanche” : d’octobre à avril. Il fait alors un temps idéal pour explorer cette palmeraie en forme de scorpion. Mais le point d’orgue de la saison touristique reste la période la meilleure période pour y aller tradition restée intacte joueurs les plus aguerris et la relève de la palmeraie à l’amphithéâtre.

12 photos qui vont te donneront envie de passer le (prochain) Mouloud à Béni Abbès

Coucher de soleil. On prend la route de Marhouma

Pour admirer le coucher de soleil, le meilleur endroit testé reste l’oasis de Marhouma, située à une dizaine de kilomètres au sud-est de Béni Abbès. Un ciel en feu, on te promet !

beni-abbes-algerie
A Marhouma, près de Béni Abbès. Un spot pour un coucher de soleil inoubliable. Crédit photo : Inty

 

beni-abbes-algerie
Coucher de soleil à Marhouma, près de Béni Abbès. Crédit photo : Inty

Pratique. Comment s’y rendre ?

Plusieurs moyens de transport permettent de se rendre dans cette oasis, située à plus de 1.300 km au sud d’Alger.

  • Par avion : L’aéroport le plus proche est celui de Béchar (à plus de 230 km de Béni Abbès).
  • Par bus : Il n’y a pas de desserte de la ville. Une escale par la gare routière de Béchar s’impose.
  • Par train : Un trajet en train est accessible entre Oran et Béchar.

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer