Chercher

Mediapart raconte la frustration des jeunes diplômés algériens

Mediapart raconte la frustration des jeunes diplômés algériens

Les journalistes d’Inty se sont associées aux Haut-parleurs et au site Mediapart pour donner la parole aux jeunes diplômés algériens qui ne parviennent pas à percer dans leur domaine. 

A quoi bon faire des études ? C’est la question que beaucoup d’Algériens doivent se poser lorsqu’après trois à cinq ans d’études ils ne parviennent toujours pas à trouver un métier qui est en lien avec leurs études.

Pour Mediapart et Les Haut-parleurs qui ont lancé cet été une série de reportage sur les jeunes dans le monde, Amina Boumazza et Djamila Ould-Khettab, les co-fondatrices d’Inty ont choisi de parler des diplômés en Algérie. Elles ont rencontré des Algériens dont le parcours professionnel a été contraint par des raisons économiques ou d’orientation. Leurs histoires ressemblent à celles de nombreux Algériens qui se sont tournés vers des métiers pratiques après des années de chômage. Une situation qui frustre de nombreux jeunes et qui empêche l’émergence de talents.

 

Lire aussi :

Le magazine féminin algérien Inty sur TV5 Monde

Vidéo. Femme algérienne recherche désespérément un logement !

Toute Fine, la slameuse algérienne qui parle de tes souffrances

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer