L’Algéroise : J’ai couru la première course 100% femme d’Alger

L’Algéroise : J’ai couru la première course 100% femme d’Alger

Revis l’Algéroise, la première course 100% femme organisée à Alger vendredi dernier, de l’intérieur. Dans les foulées de Zouïna.

Cette année, l’incontournable course la Parisienne soufflera sa 20è bougie ! Cette grande messe sportive féminine est reconnu pour son ambiance survoltée et le nombre croissant de participantes année après année…Une vraie success story qui en tant que joggeuse du dimanche est un vrai must-do !

Je ne sais pas toi, mais moi, je suis toujours à la recherche de nouvelle sensation et surtout de nouveau terrain de jeu ! Quelle joie de découvrir qu’Alger aussi saute le pas et lance sa première édition. Le rendez-vous est donc prévu le 6 mai, pour courir l’Algéroise, course de 3 km 100% femme à travers les rues d’Alger… Il ne m’a fallu que quelques minutes pour m’inscrire sur le site de la course et décrocher mon précieux sésame : le dossard N° 1097. Baskets aux pieds, voici le récit d’une journée placé sous le signe de la femme algérienne en action !

Une course ouverte à toutes…

Petit matin du 6 mai, je décide de me rendre au centre ville en métro. Plus pratique, c’est la journée sans voiture, mais pas que ! Je profite de ce moment pour scruter les couloirs du métro pour découvrir si d’autres sont aussi dans les starting-blocks… Les fusillés, Jardins d’essai, El Hamma… A chaque stop, des groupes de filles, de femmes montent dans la rame. Quelle fierté de voir que la gente féminine a répondu présente à cet appel du 6 mai ! Je trépigne d’impatience.

tshirt
Distribution de T-Shirt. Crédit photo : Zouïna

En arrivant Place Audin, le stand de remise des tee-shirts est le premier contact avec la course et je sens l’adrénaline qui monte encore d’un cran ! Mon regard croise ceux des autres participantes et je peux vous dire que TOUTES les générations sont représentées : les jeunes et les moins jeunes, les grandes, les petites, les minces, les rondes, les foulards et les sans foulard… Alors que dire de cette participante en fauteuil roulant et de cette maman avec sa fille trisomique ! Whaouuuuu, intérieurement, je me dis que le pari des organisateurs est réussi.

algéroise participante
Des participantes de L’Algéroise. Crédit : Zouïna

Est-ce ce tracé résolument court de 3km qui a su fédérer toutes ces femmes débutantes ou sportives? Est-ce le côté 100% « girlpower » qui a motivé nos sœurs, nos mères, nos amies, nos collègues ? J’avoue que toutes ces questions se bousculent dans ma tête mais que finalement peu importe, puisque l’essentiel est d’être là et surtout d’y participer.

Un parcours mythique

algéroise départ
Sur la ligne de départ. Crédit : Zouïna

En m’approchant de la ligne de départ, je découvre que les petits plats ont été mis dans les grands. Des ballons sont distribués aux participantes pour mettre le feu avant le début de la course. 9h25 : ça chante, ça danse, ça trottine déjà. 9h35 : un lâché de ballons blancs et roses lance le début de la course.

départ
Top départ. Crédit : Zouïna

Et là, ça part sur les chapeaux de roue sur l’asphalte d’Alger. Le rythme est soutenu et l’euphorie du départ laisse place à l’émerveillement. En quelques foulées je me retrouve devant la grande poste sur la gauche et le jardin sur la droite. Je rejoins le front de mer et ne peux m’empêcher déjà de m’arrêter quelques secondes pour prendre quelques clichés et admirer la beauté du centre-ville d’Alger. Ce tracé magique m’emmène jusque devant la mosquée toute de blanche vêtue de la place des martyrs. Un petit tour autour de cet édifice majestueux et déjà la ligne d’arrivée n’est plus très loin.

La course se termine en apothéose avec les premier supporter, principalement des enfants, en vue et les fresques de la rue Asselah Hocine comme décor.

One, two, three, Viva les Z’Algeriennes !

Je savais que les Algériennes pouvaient être capables d' »ambiancer » un mariage, une soirée, un anniversaire mais les rues d’Alger, il fallait le voir pour y croire… Je dis bravo et encore bravo. Des groupes de mère, de filles, de copines, de collègues s’encourageant pendant tout le parcours, s’interpellant, s’arrêtant même pour prendre des selfies, ou hurlant de joie et de bonheur à l’arrivée. Nombreuses ont joué le jeu jusqu’au bout en continuant à être dans la course en marchant. J’avais le cœur gros de bonheur et plus que tout de pouvoir dire j’y étais ! 

Et les Algériens me diras-tu ? Et bien, ils n’étaient pas nombreux à nous soutenir. Juste certains ça et là, éparpillés sur le parcours, assis sur les bancs publics ou adossés aux quelques barrières de protection. Mi-éberlués, mi-intrigués par cette horde de femmes de tous les âges, de toutes les tailles, des blondes au brunes sans oublier certaines voilées.

J’avoue que je pensais que la mobilisation des supporter et supportrices serait plus massive et à la hauteur du nombre des participantes. Mais peut-être en demande-je un peu trop. Je garde l’espoir que les prochaines éditions mobiliseront un peu plus de foule pour encourager et soutenir ces sportives jusqu’à la ligne d’arrivée.

Le 6 mai 2016 sera à marquer d’une pierre blanche. Les mémoires se souviendront de ce grand moment sportif qui a su rassembler des cœurs pour faire vivre et vibrer les rues d’Alger. C’est sûr, je serai au rendez-vous du prochain départ. Je ne retiendrai qu’une chose que j’ai entendue à l’arrivée : One, Two, Threeee, Viva les Z’Algeriennes !

Zouïna de @myringtravel

Vous aimerez sans doute

1 Commentaire

  • Coopman 10 mai 2016 17 h 04 min

    Merci pour cet article frais et plein d’espoirs. Nous avons grand besoin de ce genre d’initiatives et de bons gestes sur cette Terre. En espérant lire la suite de cette belle aventure lors de la deuxième Algéroise !!!

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer