La campagne de Sofia Djama pour les Césars

La campagne de Sofia Djama pour les Césars

La réalisatrice algérienne Sofia Djama, qui a signé son premier long-métrage « Les Bienheureux », lance « Opération Césars », une campagne originale pour soutenir ses acteurs.

Le cinéma, ce n’est pas qu’une histoire de talent. C’est parfois aussi une affaire de lobby. C’est ce que nous apprend les efforts consentis par l’équipe des « Bienheureux », emmenée par la réalisatrice Sofia Djama.

Cette fiction, qui s’est fait remarquer aux festivals de cinéma de Venise et de Montpellier, pourrait faire mieux. Il pourrait représenter l’Algérie aux prochains Césars. Paradoxal lorsqu’on sait que ce beau film, qui évoque avec subtil l’impact de la Décennie noire sur une famille algérienne, n’a toujours pas été diffusé en Algérie.

Pour l’heure, « Les Bienheureux » a réussi un joli doublé pour les Césars. Auréolée du prix Orizzonti de la meilleure actrice décerné à la Mostra de Venise, en septembre dernier, Lyna Khoudri ne compte pas s’arrêter là. La jeune actrice algérienne figure dans la liste des prénommées aux Césars de la meilleure révélation féminine, rendue publique par l’Académie des Césars en novembre. Un honneur qu’elle partage avec Adam Bessa, qui apparaît lui dans la liste des acteurs prénommés pour le César de la meilleure révélation masculine.

F

Financement participatif

Le chemin reste encore long pour les deux acteurs algériens jusqu’à la remise des prix. La cérémonie se déroulera à Paris en février. Pour mettre toutes leurs chances de leur côté, Sofia Djama lance une levée de fonds. La cinéaste passe ainsi par la plateforme de financement participatif KissKiss BankBank pour récolter un peu plus de 6.000 euros. Objectif : promouvoir le film et la performance du casting auprès des 400 membres de l’Académie des Césars en leur montrant « Les Bienheureux ». A noter que le film sortira sur les grands écrans en France le 13 décembre. Le montant levé par Sofia Djama servira principalement a organisé des projections pour les votants de l’Académie. Les donateurs seront généreusement récompensés.

Pour plus d’information sur la campagne de crowd funding, fais un tour sur le site KissKiss BankBank.

 

Lire aussi :

« Les Bienheureux » de Sofia Djama, un film algérien adulé à Venise
 

Please follow and like us:

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer