Films : Initiation au cinéma iranien

Films : Initiation au cinéma iranien

Pour rendre hommage au réalisateur iranien Abbas Kiarostami, décédé au début du mois, Inty s’intéresse au cinéma iranien, l’un des plus dynamiques au monde.

Si tu n’as jamais vu de film iranien ou si, au contraire, tu es féru de cinéma iranien et tu cherches de nouvelles idées de film à regarder, Inty a préparé juste pour toi une sélection de longs-métrages à voir absolument.

Au revoir de Mohammad Rasoulof

Synopsis : Noura, enceinte de quelques mois, vit seule depuis que son mari, journaliste, fuit les autorités iraniennes. Harcelée, traquée, Noura décide de prendre la fuite.

Pourquoi il faut le voir : Le quatrième long-métrage de Rasoulof a obtenu le prix de la mise en scène au festival de Cannes. Surtout, son film s’articule autour d’un personnage féminin fort face à un système dictatorial.

Une séparation de Asghar Farhadi

Synopsis : Quittée par sa femme, Nader décide d’employer une aide-soignante pour s’occuper de son père, atteint de la maladie d’Alzheimer. Il engage alors une mère de famille, sans savoir qu’elle est enceinte. Autre problème : celle-ci accepte le job sans l’accord de son mari, un chômeur dépressif, violent et conservateur.

Pourquoi il faut le voir : En suivant le couple de Nader sur le point de divorcer, le film montre avec une frontalité sidérante comment le système iranien s’immisce jusque dans les moindres détails de la vie conjugale. Et à quel point le carcan social peut bousiller des destins.

La couleur du paradis de Majid Majidi

Synopsis : Dans un petit village, un père se croit maudit à cause du handicap de son fils, aveugle, et la mort de sa femme.

Pourquoi il faut le voir : Les paysages sublimes de l’Iran des campagnes et la poésie du film.

Gabbeh de Mohsen Makhmalbaf

Synopsis : Au bord d’une rivière, un coupe s’avance pour laver un superbe tapis traditionnel – un “gabbeh” – dont les motifs racontent l’histoire de la tribu. Au contact de l’eau, le tapis fait apparaît une jeune fille, prénommée Gabbeh. Celle-ci relate l’histoire de son clan et l’interdiction imposée par sa famille de retrouver l’homme qu’elle aime.

Pourquoi il faut le voir : Parti pour réaliser un documentaire, Makhmalbaf, en héritier de Abbas Kiarostami, en revient avec un conte fictif.

Persepolis de Marjane Satrapi

Synopsis : Les péripéties de Marjane de l’enfance à l’adolescence, de la chute du Shah d’Iran à la guerre contre l’Irak et la prise de pouvoir des islamistes.

Pourquoi il faut le voir : Pour le regard personnalisé sur l’Iran de Marjane Satrapi, auteure de la bande dessinée éponyme et autobiographique.

Les chats persans de Bahman Ghobadi

Synopsis : Negar et Ashkan décident de réaliser leur rêve, à leur sortie de prison : monter un groupe de musique. Ils parcourent Téhéran à la recherche d’autres musiciens intéressés par la musique underground. Mais n’ayant aucune chance de se produire dans leur pays, ils envisagent de quitter l’Iran. Sans argent, ni passeport, ils sont contraints de vivre de manière clandestine.

Pourquoi il faut le voir : Énergique, drôle, vibrant, le film est une sorte de bœuf musical permanent.

Le Goût de la cerise de Abbas Kiarostami

Synopsis : Au volent de sa voiture, dans les rues de Téhéran, monsieur Badii cherche une personne qui accepterait contre rétribution de l’aider à mener à bien son projet… de suicide. Il rencontre d’abord un ancien soldat, puis un étudiant en théologie et enfin un gardien de musée. Chacun va réagir à la proposition de monsieur Badii à sa façon.

Pourquoi il faut le voir : Parce qu’il fait le pari de l’intelligence. Kiarostami livre un conte philosophique sinueux, à l’image des routes que son personnage principal emprunte. Pourquoi veut-il se suicider ? Pourquoi un tel stratagème ? On le sait bien, en philo, les questions et la réflexion comptent plus que les réponses.

Facebook Comments

You May Also Like

Leave a Reply

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer