Photos. Fashion Week d’Alger 2016 – Jour 1

Photos. Fashion Week d’Alger 2016 – Jour 1

Le coup d’envoi de la deuxième édition de la Fashion Week d’Alger a été lancé hier soir à l’opéra. Retour en images sur cette soirée placée sous le signe de la création algérienne.

Il fallait s’armer de patience hier pour découvrir les créations des stylistes, invités à la Fashion Week d’Alger. Après plus de deux heures de retard, les mannequins se sont enfin élancé sur le tapis gris scintillant, installé dans le hall du nouvel opéra de la capitale, inauguré en juillet dernier à Ouled Fayet.

Le style équestre de Karim Kadid

C’est le créateur algérien Karim Kadid qui a ouvert le bal de la Fashion Week d’Alger avec une collection de robes de soirée, marquées par un jeu de transparence, très tendance. Mais ce sont ses tenues d’inspiration équestre qui ont le plus retenu notre attention, particulièrement son gilet reprenant les codes de la veste du karakou algérois.

La tradition revisitée par Zineb Ammari

Zineb Ammari, jeune styliste de 26 ans originaire de Annaba, lui a emboîté le pas. Celle qui défend la tenue traditionnelle algérienne a présenté lors de l’inauguration de la deuxième édition de la Fashion Week d’Alger une collection de djebba cintrées ainsi que de très beaux caftans.

« Meriem » la collection aérienne de Eddine Belmahdi

C’est un jeune modéliste franco-algérien en provenance de Paris qui a clos la première soirée de la Fashion Week d’Alger. Les robes fluides et empreintes de la mode algérienne de Eddine Belmahdi ont fait mouche. Le jeune homme créateur de 27 ans a reçu une ovation pour le premier défilé de sa carrière.

Please follow and like us:

Vous aimerez sans doute

Laisser un commentaire

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer