De quoi le fantasme de la beurette est-il le nom ?

De quoi le fantasme de la beurette est-il le nom ?

Tu as certainement déjà entendu ce mot plus d’une fois mais connais-tu seulement son histoire ? Sais-tu ainsi que « beurette » n’a pas toujours été un terme péjoratif ?

Un documentaire audio, diffusé sur le site Internet d’Arte, revient sur l’histoire du terme « beurette », qui désigne communément les Françaises d’origine maghrébine. Dans cette compilation d’interviews, on apprend ainsi que ce mot, qui vient du verlan « arabe », n’a pas toujours eu un sens péjoratif. A l’origine, les Français l’utilisaient pour désigner une jeune femme d’origine maghrébine exemplaire, bonne élève, à la différence d’une vision caricaturée de leur frère – perçu comme un dealer, voire intégriste.

Aussi violent que « négresse » 

Hello ✨ #flashlight

Une photo publiée par Nabilla Benattia (@nabillanew) le

Suite à un glissement sémantique, opéré au cours des années 2000, la « beurette » a pris un tout autre visage. Celui d’une lolita hyper-sexualisée, star des sites de porno. Certaines de ces lolitas ont même créé un business autour de ce fantasme, à l’instar de Zahia ou encore Nabilla.

Toujours est-il que le terme « beurette » reste une appellation profondément raciste et sexiste et qui, comme le dit l’une des personnes interrogées dans ce documentaire, « est aussi violent que le mot négresse ».

Pour écouter ce documentaire, clique ici.

Vous aimerez sans doute

2 Commentaires

  • Loulouch 19 décembre 2016 15 h 21 min

    Les beurettes ont mauvaise réputation et c’est pas pour rien, cave a tournantes vous connaissez?

  • LEILA 18 décembre 2016 17 h 15 min

    on dit on terne propre franco maghrebine voila ! sa toujour etait comme ca et sa le restera q importe le mot designe !

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer