Ces Algériennes qui nous ont rendu fière en 2016 / Faten Hayed

Ces Algériennes qui nous ont rendu fière en 2016 / Faten Hayed

Faten Hayed est la journaliste algérienne qui s’est fait remarquée en 2016 grâce à son implication dans l’actualité internationale. Elle a surtout marqué l’année en remportant le CNN MultiChoice African Journalist Award 2016 dans la catégorie “presse francophone”.

Journaliste de choc, lauréate d’un prix CNN, l’un des meilleurs médias au monde. Sélectionnée dans le programme de leadership Femmes en Méditerranée de Sciences PO Paris. Et en parallèle, défenseure de la cause des migrants, des réfugiés et des femmes en Algérie… Tu ne sais pas si tu dois adorer ou être jalouse de Faten Hayed pour son parcours !

Tu n’as pas pu la rater cette année, cette Algérienne de 34 ans est une hyperactive. Journaliste pour l’hebdomadaire El Watan Week-end, elle t’informe sur les situation de nos voisins africains,  te parle de terrorisme, tout en te faisant découvrir la culture algérienne et africaine. Tu ne suis plus ? Faten a été une tornade cette année, on est fière d’elle parce qu’elle prouve qu’une femme journaliste peut faire autant qu’un homme sur le terrain, et même sur des sujets dangereux. Elle nous a rendu encore plus fière en portant une tenue algérienne à Johannesburg et en ramenant le trophée du CNN MultiChoice African Journalist Award 2016 à Alger. 

Pour aller plus loin :

Faten Hayed, la journaliste qui rappelle à l’Algérie qu’elle est africaine

Ces femmes qui nous ont rendu fières d’être algérienne

Facebook Comments

You May Also Like

Leave a Reply

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer