10 femmes (d’origine) algériennes qui illuminent le cinéma étranger

10 femmes (d’origine) algériennes qui illuminent le cinéma étranger

Elles font le bonheur des réalisateurs, le public les adule. Inty a sélectionné pour toi 10 star du septième art (d’origine) algérienne, connues dans le monde entier.

Isabelle Adjani – actrice

 

Peu le savent mais l’icône du cinéma français est d’origine algérienne. La tragédienne la plus récompensée de sa génération, avec plus de cinq césars, est née d’un père Constantinois. Énigmatique dans le privé, étincelante sur la scène, Isabelle Adjani a exprimé sa solidarité avec le peuple algérien, lors de rares sorties politiques. D’abord en 1988, quand elle se rend pour la première fois en Algérie et rencontre des étudiants de l’université d’Alger. Sans oublier son soutien aux victimes du terrorisme et aux familles de Disparus en 1997. Isabelle Adjani a d’ailleurs qualifié la Charte pour la réconciliation et la paix « d’espoir annulé« . Et de lâcher : « On doit d’abord lire la page avant de la tourner ».

Hafsia Herzi – actrice

Il lui aura suffi d’une danse langoureuse pour faire tourner la tête aux cinéastes français. Révélée dans La graine et le mulet d’Abdelatif Kechiche, film pour lequel elle obtient le césar du meilleur espoir en 2008, Hafsia enchaîne depuis les tournages. L’actrice marseillaise, née d’une mère algérienne, renoue avec son pays d’origine en 2014 en jouant dans Certifié Halal de Mahmoud Zemmouri.


TUNISIENNE hafsia herzi par valleto

Leïla Bekhti – actrice et mannequin

C’est l’étoile montante du cinéma français. Leïla, dont les parents sont nés à Sidi Bel Abbès, n’en finit pas de tourner aux côtés des acteurs les plus populaires du septième art.

Soria Zeroual – femme de ménage devenue actrice

Elle aurait pu être la sensation de la dernière cérémonie des Césars. Avant de tenir le rôle-titre dans Fatima, elle n’avait jamais mis les pieds dans une salle de cinéma. De femme de ménage analphabète à actrice saluée par ses pairs, la trajectoire de Soria est saisissante.

Erika Sawajiri – actrice et chanteuse algéro-japonaise

cb2b32fe9de244e19020b45af101f4a7

Star de la chanson et du cinéma, Erika, née d’une mère algérienne et d’un père japonais, cartonne depuis la fin des années 1990 au pays du Soleil-Levant.

Sabrina Ouazani – actrice

A l’aise autant dans la comédie que les drames poignants, Sabrina Ouazani est en train de faire sa place dans le cinéma français et maghrébin. La Parisienne originaire de Sidi Bel Abbès est ainsi apparue dans L’Oranais de Lyes Salem l’année dernière.

Maïwenn – réalisatrice et actrice

Source : tasoeur.biz
Source : tasoeur.biz

En seulement quatre films, Maïwenn s’est imposée dans le cercle fermé des réalisateurs primés. Coqueluche du Festival de Cannes, l’actrice mi-kabyle mi-bretonne a dirigé les plus grands acteurs français, dont Vincent Cassel et Louis Garrel.

Safinez Bousbia – productrice et réalisatrice

Safinez Bousbia est connue pour avoir produit et réalisé El Gusto, le documentaire sorti en 2012 retraçant le parcours mouvementé du groupe originaire de la Casbah d’Alger. Elle est également devenue le manager de l’orchestre de chaâbi, oublié après les années 1940. La vie de cette globetrotteuse, diplômée de Oxford, bascule lors d’un voyage dans son pays natal en 2003 où elle découvre l’histoire du groupe. Safinez Bousbia, qui réside désormais à Dublin, a produit les deux derniers albums d’El Gusto. Un troisième est en préparation.

Rachida Brakni – actrice, réalisatrice, mannequin et chanteuse

Source : Madame Figaro
Source : Madame Figaro

Des shooting photos aux studios d’enregistrement en passant par les plateaux de tournage, Rachida Brakni est une artiste touche-à-tout. Il ne lui restait plus que la réalisation. Ce sera bientôt chose faite ! L’épouse d’Eric Catonna, dont le père a grandi à Tipaza, va passer derrière la caméra pour le film de Sas en sas.

Sofia Boutella – de Bab el Oued à Hollywood

Du haut de ses 33 ans, Safia Boutella a déjà conquis le monde. Cet enfant de Bab el Oued voue très jeune une passion pour la danse. A dix ans, elle suit sa famille et s’envole pour la France où elle effectue ses premiers pas de hip hop. A 17 ans, Safia est repérée par Banca Li un célèbre chorégraphe. Six ans après, c’est la consécration : Safia devient l’égérie de Nike. Rihanna, Mariah Carey, Michael Jackson… Les stars américaines se l’arrachent dès lors pour qu’elle apparaisse dans leurs clips. En 2008, elle danse aux côtés de Madonna durant une tournée planétaire. Collaboration qu’elle reproduit en 2013 pour le Super Bowl. La danseuse algérienne amorce une reconversion dans le cinéma en 2012, apparaissant dans Street Dance 2. On la retrouvera cette année à l’affiche de Star Trek Sans Limites.

Please follow and like us:

Vous aimerez sans doute

2 Commentaires

  • LEILA 4 avril 2017 16 h 00 min

    erika sawajiri de mere algerienne sinon comme actrice algerienne pardon franco algerienne ya pas de meilleur exemplaire ke dire pour la meilleur reste actrice leila bekti l une des actrice franco algerienne la plus pudique bien ke ses film son pas terrible sinon les autre aucun comment.

  • Dza 5 août 2017 21 h 23 min

    fait mieux les oscars t’attend bonne chance

Laisser un commentaire

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer